Voeux 2022

Mes chers concitoyens, Nous venons de vivre une année 2021 très éprouvante mais riche d’acquis et d’enseignements. Nous avons démontré à nouveau la puissance du lien social et de la solidarité qui nous anime. Nous avons collectivement encaissé l’enchainement des variants de la Covid-19 et les contraintes portées à nos vies quotidiennes. Nous nous sommes mobilisés auprès des plus fragiles et avons réussi à sauvegarder nos équilibres sociaux et économiques.


En êtres intelligents et sensibles, nous nous sommes adaptés à des conditions souvent incertaines. En toute fraternité, nous avons toujours cherché à protéger nos prochains en sacrifiant parfois quelques libertés individuelles.


Laissons partir 2021 mais ne rognons rien de ce que l’humanité y a conquis en termes de compassion et de résilience.


En 2022, nous allons poursuivre la modernisation durable de notre ville et accélérer nos grands chantiers. Nous maintenons un haut niveau d’investissement à 36 M€ dont une partie très importante sera dédiée à la poursuite de la rénovation des écoles et de la restauration scolaire. L’éducation est toujours et encore la priorité de mon action. Il nous faut renforcer partout l’équité des conditions d’apprentissage et la continuité pédagogique, en favorisant la mise en réseau des établissements scolaires notamment au sein des quartiers prioritaires de Limoges. La cité éducative de Beaubreuil, que j’appelle de mes vœux aux côtés de mesdames la Préfète et Rectrice d’académie, est l’exemple de pratiques vertueuses qui doivent essaimer. Gageons que nous puissions transformer l’essai.


Autre priorité des plus fortes : la transition énergétique et écologique. Si la maîtrise des dépenses énergétiques s’impose à nous, les mesures liées au développement durable se poursuivront dans tous les chapitres des investissements : rénovation énergétique des bâtiments, décarbonation du parc de véhicules, récupération des eaux de pluie, optimisation du système de chauffage, production d’électricité et gestion intelligente des systèmes automatisés. Toutes ces actions et bien d’autres y concourent. Une attention particulière sera portée cette année à la végétalisation de nos espaces partagés et à la préservation de notre forêt urbaine.


Limoges est déjà une ville verte, une ville d’eau et d’air pur. Mais je veux qu’elle soit exemplaire et reconnue dans le concert des villes mondiales engagées pour sa qualité de vie et pour le respect de l’environnement. C’est pourquoi, chaque euro engagé répondra aux exigences des 17 objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 de l’ONU.


Cette démarche résolue n’est pas et ne doit pas être antinomique avec l’indispensable développement économique de notre territoire. J’observe que nombre de démarches entrepreneuriales naissent malgré tout de la période troublée que nous vivons. Les commerces de centre-ville repeuplent certaines rues naguères délaissées. Les halles rénovées jouent leur rôle de catalyseur et sont un facteur d’attractivité alentour qui ne se dément pas. L’essor des terrasses incite à adopter un rythme de vie plus apaisé et convivial. C’est bien l’image que je souhaite donner à notre ville : embellie, apaisée, plus sûre. J’accompagnerai donc tous les projets qui s’inscrivent dans cette dynamique.


Mon dernier mot ira aux personnels de santé et aux chercheurs. À l’aube d’une nouvelle vague de contaminations dont la célérité semble dépasser tout ce que nous avons vécu jusqu’alors, je veux leur dire, en notre nom à tous, notre confiance et notre profonde gratitude. Je ne saurais que rappeler que nous sommes comptables individuellement, parfois sur la vie, des risques que nous faisons encourir aux autres par nos négligences et nos errances.


Voilà deux années que nous mesurons à la fois la grande fragilité de notre système de santé mais aussi l’incroyable force de ce qui a prévalu à la construction après-guerre d’une sécurité sociale universelle et solidaire. Nous avons la chance de bénéficier de soins de qualité en accès facilité et performants. J’en appelle donc à la vigilance collective, au respect de nos professionnels et de leurs consignes à se faire vacciner pour se protéger et pour protéger les autres. Notre centre de vaccination municipal n’a connu aucune trêve et vient d’ouvrir une 5e ligne grâce à une mobilisation sans précédent de médecins et d’infirmiers volontaires. Que tous ces professionnels qui œuvrent chaque jour pour nous protéger soient ici à nouveau remerciés très chaleureusement.


Je réitère le vœu cette année encore, que 2022 soit une année apaisée, une année d’action, d’espoir et d’optimisme.


Que cette année nous rende heureux tout simplement.


Émile Roger LOMBERTIE

Maire de Limoges

À l'affiche
Posts récents
Posts récents