Conseil Municipal du 23 juillet

Retrouvez ci-dessous mon discours, prononcé le 23 juillet lors du conseil municipal :

"Mesdames et Messieurs les élus,

Chers collègues,

Mesdames et Messieurs,

Le 14 juillet dernier, notre fête nationale s’est tenue dans un contexte très particulier.

Une fête nationale comme nous n’en avions jamais connue, sans feu d’artifice, sans bal populaire, sans hommage militaire. Nous traversons encore cette crise sanitaire, masques sur le visage, présents à chaque instant auprès des limougeauds. Le Président de la République a placé, ce 14 juillet, sous le signe du remerciement à tous ceux qui depuis plusieurs mois ont servi les français, leur territoire, la Nation. A tous ceux qui ont accompli avec dévouement les devoirs de leur fonction, de leur métier ou tout simplement de leur généreuse solidarité. Toutes celles et ceux qui ont donnés leurs soins ou sont venus en aide aux malades, aux familles, à nos concitoyens démunis, à nos aînés, aux familles frappées par le deuil et à toutes les limougeaudes et tous les limougeauds. Dans cette période marquée par le danger sournois de l’infection COVID 19 lié au virus SarsCov2 nous avons vus combien étaient nombreux les professionnels dévoués dans tous les champs nécessaires et indispensables à la vie en passant par les soins, les aides aux fragiles ou démunis, les solidarités pour la nourriture, pour l’aide et le réconfort aux plus fatigués, les solidarités pour épauler ou suppléer des collègues ou d’autres professionnels. Bref un véritable exemple de ce que l’humain peut porter de lumineux en lui.

Ce 14 juillet si spécial, nous avons voulu que Limoges remercie particulièrement les soignants, les couturières grâce auxquelles nous avons eu des masques, les donateurs, les associations de quartier, les associations caritatives, les agents qui sont venus prêter main forte dans les EHPAD, les agents qui se sont mobilisés sans relâche pour s’assurer que chacun puisse bénéficier d’un peu plus que l’indispensable. Je pense particulièrement aux paysans, aux maraichers et aux employés des abattoirs qui nous ont nourri ; aux transporteurs qui nous ont ravitaillés, aux aides à domicile qui auraient bien voulu que l’Etat et le département les considèrent, en leur donnant « juste » les moyens de travailler sans danger, avec un masque par exemple.

Ce terrible mois de mars laissera évidement des traces mais nous devons en tirer les leçons et devenir plus forts, plus résilients, plus solidaires dans le monde qui vient. Depuis un siècle et demi nous savons que la première barrière face à une infection qui se transmet par voie respiratoire est le masque, s’il peut être très performant c’est mieux. Cette Raison nous a conduit à doter en masques, dès le début, nos professionnels de santé et nos agents au contact du public tout en équipant chaque Limougeaude et chaque Limougeaud.

Notre histoire nous rappelle, en permanence, que l’espoir, le courage, la constance dans notre détermination et l’alliance des compétences sont sources de transcendances et de dépassement.

Limoges a souffert, mais s’est toujours relevée. A quelques jours de la commémoration de la victoire du Mont Gargan, nous nous devons d’espérer : Limoges la résiliente, ville à la campagne, et grâce à sa campagne à la ville reconnue pour sa qualité de vie, devra vaincre cette épidémie et en surmonter les conséquences économiques et sociales.

L’épreuve économique et sociale s’annonce violente mais nous ne devrons jamais baisser les bras.

Au contraire, nous devons prendre à bras le corps les nouveaux défis que sont les changements climatiques et l’effondrement de la biodiversité pour recréer une économie « bas carbone ». Nous devons renforcer la chaine de valeur « du champ à l’assiette » avec un vrai projet agro-alimentaire pour notre territoire Ville et campagne réunies. Nous devons toujours avoir à l’esprit de donner du travail aux limougeauds et la commande publique à travers les chantiers que nous menons et que nous mènerons aura bien évidemment un rôle stratégique. L’agence de développement économique que j’ai voulue nous permettra de dessiner un avenir économique ambitieux pour notre territoire.

La rénovation thermique des bâtiments, la restructuration des groupes scolaires à l’exemple de celui de Condorcet-Roussillon sont les chantiers de demain que porte notre volonté et notre exigence : production d’énergies renouvelable, récupération de l’eau de pluie, et bien sûr la lutte contre les perturbateurs endocriniens sur les lesquels chacun sait que nous sommes précurseurs et exemplaires.

Je porte une attention aigue à la pauvreté dans notre ville et à la mise en œuvre de solutions pour ne laisser personne dans le dénuement. L’épreuve du confinement a précipité des familles dans la dépendance alimentaire et c’est pourquoi je veux que la régie maraichère, en se développant, permette aussi d’abonder l’épicerie sociale et solidaire.

La réussite éducative sera encore et toujours une priorité : chacun des élèves de nos écoles doit avoir les moyens de réussir. Nous devrons tout faire pour éviter la déscolarisation et toujours augmenter le nombre d’enfants qui bénéficient de l’aide aux devoirs. Les activités de la caisse des écoles seront désormais intégrées au budget général, ce qui nous permettra de renforcer la transparence budgétaire, d’éviter les doublons, de faire des économies qui seront autant de moyens dédiés à l’accélération de la rénovation de nos restaurants scolaires.

Cet été, nous avons voulu que les limougeauds profitent pleinement de la beauté de la ville malgré la COVID. Les centres de loisirs, les activités des centres sociaux voient une importante fréquentation d’enfants qui s’amusent et renouent le lien de la camaraderie. Nous avons aussi 15 sites qualifiés de vacances apprenantes.

Les bords de Vienne, accueillent les promeneurs alors que ceux qui déambulent en ville, profitent des larges terrasses ici et là pour se rafraichir. Les restaurateurs, commerçants, producteurs et artisans créateurs ont besoin de nous tous, clients promeneurs, pour passer cette période fragile. Les marchés de producteurs de juillet et Août, place de la République seront une occasion de les soutenir davantage. Nous allons renforcer la coopération avec les commerçants des halles par une convention d’occupation du domaine public pour développer leurs activités et renforcer le rayonnement du centre-ville, embelli par les rénovations.

Nous avons aussi bien sûr pris des mesures pour aider les entreprises, les associations, les commerces qui souffrent à travers des exonérations et des franchises de loyer que nous voterons ce soir.

Je ne vous ferai pas l’injure de vous rappeler que la vie culturelle a été et reste fortement limitée par les restrictions liée au COVID mais que nous avons soutenu toutes les manifestations qui étaient possibles.

Comme l’année dernière, nous avons tout fait pour offrir aux amoureux du ballon ovale, un match de pré saison, en Août, entre deux grands clubs que sont Toulouse et la Rochelle.

Nous vous donnons rendez-vous aussi le 21 août, pour le Tour du Limousin.

La démocratie et la liberté sont précieuses et c’est ce que nous réaffirmons en continuant d’appliquer la charte ANTICOR pour la transparence de la vie démocratique. Je suis fier du satisfecit que l’association nous a adressé l’an dernier et je souhaite que nous poursuivions le travail sur la démocratie participative et la transparence : annexes mairies de quartier avec chacune leur conseil et qui bénéficieront d’un budget participatif, consultation des habitants, organisation du conseil municipal et contrôle effectué par l’opposition sont des exigences qui nous semblent indiscutables. Le conseil municipal des enfants poursuivra sa mission d’éduquer nos jeunes concitoyens à la chose politique et au fonctionnement de la démocratie.

Nous avons été très surpris et franchement étonnés, après une campagne au cours de laquelle il nous a été expliqué les principes de gestion, que l’opposition refuse de présider la commission finances au prétexte qu’ils devaient savoir à quoi cela servait ou qu’il ne saurait présenter un budget contre lequel ils voteraient. Vous avez dit Constructif ? Qui prêchait : « nous créerons une démocratie participative » en sautant comme des cabris ?

Alors, pour que le principe de démocratie participative renforce sa réalité et conformément aux conférences citoyennes je proposerai que 55 citoyens tirés au sort puissent suivre le budget de la ville de Limoges. Et pour qu’ils ne soient pas égarés dans les différents chapitres, une formation leur sera donnée sur les lois et attendus d’un budget afin qu’ils puissent se prononcer en connaissance de cause. Bien entendu, l’ensemble des élus municipaux qui le souhaiteront pourra être associé à cette formation. J’espère que nous pourrons le coupler avec une étude universitaire en droit public.

A tout refuser on ne fait jamais rien.

L’approbation du compte administratif est un moment important dans la vie du conseil municipal. J’ai entendu pendant des mois annoncer la ruine dans laquelle, nous aurions, mon équipe et moi-même, précipité les comptes de la ville. Vous allez être déçus mais je suis sûr que vous saurez trouver du négatif dans le positif et le dénoncer avec d’autant plus de conviction que c’est plus injustifié. J’ai demandé au Cabinet Klopfer de réaliser un audit pour tirer les leçons de six années de gestion, savoir si nous avons écouté ses préconisations de 2014, ou nous en sommes, quelles sont les forces et les faiblesses de notre ville, voire de notre gestion. Je lui ai demandé de vous le présenter.

Par ailleurs et afin de préparer le budget 2021 je l’ai chargé de la mission de nous éclairer de manière prospective sur les implications de la crise économique attendues dans les ressources Budgétaires.

Cette année il raconte comment nous avons su tenir la barre et rester même en deçà de la limite fixée avec le gouvernement : deux millions d’euros de mieux que notre engagement c’est positif et ce n’est pas rien ! Pour l’investissement et le personnel.

Pour la troisième année consécutive, nous sommes capables de reconstituer une épargne solide et de solder la période de baisse des dotations d’Etat et les mauvaises surprises de 2014.

Nous allons pouvoir financer nos investissements et les projets, nous n’en manquons pas.

La rénovation recomposition du parc des sports de Beaublanc est sur le métier ; la place de la République va rentrer dans sa seconde phase.

Ecoles, isolation thermique des bâtiments, énergies renouvelables, aménagements des bords de vienne, caserne Marceau largement présentée et travaillée avec les riverains, la Cci, l’ABF ; l’extension des transports doux, le soutien au sport et à la culture…Vous voyez, avec Limoges métropole nous aurons de grands chantiers avec le NPRU Beaubreuil et Zup Sud, le développement économique, le tourisme et la construction d’une patinoire et d’un aquarium moderne et spacieux.

C’est avec grand plaisir que j’ouvre ce dernier conseil municipal avant les vacances. Je souhaite rendre hommage ici à tous ceux qui ont participé au bilan de grande qualité des six années passées. Que nos nouveaux collègues sachent quel est le challenge qui les attend, faire mieux avec moins. Je suis fier des talents qui composent cette équipe municipale. Que les anciens se gardent de cette folle vanité de croire qu’ils sont devenus des héros par ce qu’ils ont été réélus. Ils ne l’ont été que pour poursuivre le travail. Aux nouveaux arrivés qui découvrent les joies et les complexités de la tâche sachez transmettre votre enthousiasme avec le respect. A cette belle équipe je fais cette recommandation comme à moi- même, souvenons- nous que seuls nous ne sommes rien mais qu’ensemble nous sommes forts. Méfions- nous de la suffisance et de la vanité alors que s’épanouiront nos possibilités dans l’humilité du comportement au service du groupe et de l’ambition du projet. Permettez- moi de vous dire combien je suis heureux d’être au travail avec vous tous pour le bien commun, au service des Limougeaudes et des limougeauds.

Sachons ensemble nous transcender pour aller plus haut.

Bon travail ! Après des vacances bien méritées.

Je vous remercie.

Emile Roger LOMBERTIE

Maire de Limoges"

À l'affiche
Posts récents
Posts récents
Catégories
Me suivre
Me suivre
  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow
Mes sites préférés
Par tags