A l'aube d'une nouvelle année...


À l’aube d’une nouvelle année qui s’avance, une fois n’est pas coutume, et puisque s’est ouvert le temps électoral, je m’en tiendrai à l’actualité d’une année 2019 très dense pour Limoges.


Vous aussi, vous avez en tête, je n’en doute pas, des faits qui vous ont plus particulièrement marqué. J’évoquerais volontairement certains d’entre eux. Des moments forts et de belles rencontres, comme l’installation de nouveaux commerçants dans les Halles Carnot rénovées, les premiers porcelainiers recevant le label IGP (Indication géographique protégée), l’ouverture du nouveau bureau de Poste et le démarrage des travaux de construction de l’EHPAD nouvelle génération à La Bastide, le sémillant Joseph Ponthus lauréat du prix Régine Desforges dans le cadre de Lire à Limoges, la réouverture des Halles centrales et l’affluence qui ne se dément pas, la pose de pièces en porcelaine bleu de four au détour de nos rues avec le jalonnement céramique, les 90 ans de la gare des Bénédictins et l’hommage à notre « Auguste » Renoir célébré dans les jardins de l’Evêché, la fresque en hommage à Sanfourche réalisée par les jeunes du quartier sur les murs extérieurs du centre de loisirs de Beaubreuil, la généralisation des plateaux-repas en porcelaine dans toutes les crèches pour lutter contre les perturbateurs endocriniens, le match de rugby du top 14 Clermont-Ferrand/La Rochelle sur la nouvelle pelouse du grand stade, le renouvellement du label 4 fleurs dont nous partageons la fierté, la générosité trépidante de Juan Arbelaez qui nous a fait vivre des moments exceptionnels lors de la dernière édition de Toques et Porcelaine, la plantation des premiers arbres sur la place de la République et le coulage de la dalle photoluminescente, la rénovation de la façade de l’hôtel-de-Ville et les illuminations féériques de Noël à Limoges.

La plupart de ces réalisations a été rendue possible grâce à l’implication et la haute technicité des services municipaux. Qu’ils en soient ici à nouveau chaleureusement remerciés.


Et je pourrais en citer bien d’autres, qui font honneur à notre ville, puisque chaque jour apporte le témoignage de la créativité et de l’audace de nos concitoyens. Nous ne pouvons que nous réjouir, par exemple, du formidable écho reçu par l’initiative conjointe de l’Aquarium de Limoges et de l’entreprise I-Ceram qui ont réussi ensemble la greffe de corail sur la céramique pour contribuer à son sauvetage.

C’est aussi l’Université de Limoges qui s’associe à Safran pour créer un laboratoire commun dans le domaine du traitement de surface pour l’aéronautique. C’est encore Smuggler qui se lance dans la construction d’une usine du futur.

C’est enfin l’Opéra de Limoges qui va dispenser, à partir du mois de janvier dans le cadre de l’opération « Un chant, une chance », des cours d’art lyrique à des personnes en recherche d’emploi pour leur redonner confiance.


Ces projets, ces ambitions, ces folies parfois, font battre le cœur de la cité. Les faciliter, les accompagner, les valoriser est un devoir. À l’heure où l’on interroge le rôle et la place du maire et de la commune dans l’organisation de nos institutions, ces exemples nous éclairent sur la nécessité de préserver ces indispensables espaces de liberté et d’autonomie, bien loin des clivages politiques et certainement plus proches du bon sens commun.

La commune gère l’aménagement de son territoire avec de vrais pouvoirs et de vrais moyens. Mais seule, sa capacité d’action est parfois étroite. Elle doit savoir compter sur des coopérations sincères, avec d’autres institutions ou partenaires, dénuées de calculs personnels ou électoralistes, si le bien-être de ses habitants ou la croissance de ses acteurs économiques est en jeu. Cet engagement surpasse tous les autres.


Je réitère le vœu cette année encore, que 2020 soit résolue à rétablir un pacte social équitable et prospère. Que cette année protège les plus faibles ainsi que ceux que vous aimez. Que cette année vous préserve des peines, des malheurs et des difficultés. Que cette année soit une année apaisée, une année de relance, d’espoir et d’optimisme.

À l'affiche
Posts récents
Posts récents