Limoges, encore Limoges, toujours Limoges ! Bonne et heureuse année à tous mes concitoyens.

A l’aube de cette année 2017, arrêtons-nous un instant.


D’abord pour nous recueillir et honorer la mémoire de celles et ceux qui ont perdu la vie en 2016, victimes d’un fanatisme meurtrier - à Nice comme à Saint-Etienne-du-Rouvray, en France comme en Allemagne, en Europe comme au Moyen-Orient. S’il nous faut désormais apprendre à vivre avec cette menace, nous ne devons pas pour autant succomber aux sirènes empoisonnées de l’intolérance et de l’extrémisme et verser dans une spirale infernale qui nous ferait perdre notre humanité.


Ensuite pour regarder notre pays, épuisé par un quinquennat cahotant et frisant parfois le ridicule dont l’histoire ne retiendra sans doute pas grand-chose, hormis le degré d’impopularité jamais atteint à ce jour de ses principaux dirigeants. Quelles que soient nos opinions et nos convictions, chacun sent explicitement ou confusément qu’il faut maintenant rétablir la dignité et la tranquille et bienveillante autorité de l’Etat Républicain. 2017 nous en fournira l’occasion.


Enfin pour considérer le travail entrepris pour Limoges. Que ce soient la remise en ordre des finances et la rationalisation de la gestion municipale, le lancement ou la poursuite de certains chantiers majeurs – Place de la République, halles centrales et Carnot, rues piétonnes, rénovation urbaine des quartiers de la Bastide -, la redynamisation commerciale du centre-ville, nous avons travaillé. Avec un seul et unique objectif : Limoges, encore Limoges, toujours Limoges.

Quitte à bousculer les routines et les habitudes, quitte à rompre avec des méthodes administratives figées depuis des décennies, quitte à dénoncer des avantages acquis au détriment de l’ensemble des contribuables Limougeauds et refuser de continuer dans cette voie, quitte enfin à prendre des mesures impopulaires mais indispensables pour rattraper les erreurs du passé.


Maintenant, considérons 2017.


Je souhaite former des vœux d’abord pour ma ville et celles et ceux qui l’habitent. 2017 verra les projets lancés se poursuivre et prendre forme, les travaux de piétonisation du centre-ville s’achever – enfin-, et d’autres idées éclore. Nous voulons réveiller notre ville, mettre fin à son immobilisme : nous continuerons.


Nous le ferons avec les Limougeauds. Que ce soit pour l’aménagement des bords de Vienne et de la Place de la République ou la révision du Plan Local d’Urbanisme, nos concitoyens participent aux groupes de concertation que nous avons créés. Ils travaillent avec la municipalité, apportent leurs idées et leurs suggestions, n’hésitent pas à critiquer. Nous continuerons.


Nous le ferons en demeurant à notre place. Nous avons été élus pour servir les Limougeauds, pour défendre les intérêts de notre ville et l’insérer dans la modernité et dans son environnement, mais pas à n’importe quel prix et surtout pas en lésant ses habitants. Nous ne sommes pas des politiciens professionnels mais des hommes et des femmes de conviction ; nous sommes des démocrates, désireux avant tout d’être utiles à notre collectivité et de rester à l’écoute de nos concitoyens. Nous continuerons.


Car, dans quelques mois, nous élirons un nouveau Président de la République et de nouveaux députés. Quel que soit le choix des Français, il nous appartiendra de continuer à défendre Limoges dans un environnement financier national difficile et exigeant. Je forme des vœux pour que le Limousin et Limoges soient mieux considérés et mieux traités par la majorité qui sortira des urnes qu’ils ne l’ont été en 2016


Enfin, je forme des vœux pour chacun et chacune d’entre vous, petits et grands, riches et pauvres, Limougeauds de toujours et d’adoption. Que 2017 apporte aux hommes et aux femmes de bonne volonté de notre ville et d’ailleurs, paix, santé, prospérité et amour. C’est mon vœu le plus cher.




À l'affiche
Posts récents
Posts récents
Catégories
Me suivre
Me suivre
  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow
Mes sites préférés
Par tags

© 2019 Mon Carnet Limougeaud

Mentions légales

Pour recevoir l'actualité de ce blog

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey