Du pré à l'assiette : Limoges capitale agricole de la grande région


J’ai été invité par l’Association d’éleveurs du Limousin Opalim à un moment d’échanges sur le stand de la foire, quelques jours après la confrontation entre des « Vegans » et des éleveurs sur la place de la Motte à Limoges. L’occasion pour le fils et petit-fils de paysan que je suis de rappeler mon engagement en faveur de notre ruralité, de nos racines, de notre mode de vie.


Cher Roland, je te remercie pour ton invitation et ton accueil. Je suis certes le maire de Limoges mais tu es le Président de la plus grande organisation de producteurs agricoles de la nouvelle Grande région, c’est donc un honneur pour moi d’avoir été invité et d’être ici parmi vous.

L’objet de cette table ronde était de promouvoir la consommation de viande Limousine et je dois vous avouer que je n’ai que très peu goûté la manifestation de CLAMA (Collectif Limousin d’Action Militante pour les Animaux) samedi dernier Place de La Motte.

Que certaines personnes ne souhaitent pas consommer de viande, je peux le concevoir et je le respecte, mais que l’on ne vienne pas perturber ceux qui travaillent et qui valorisent nos produits locaux. Je crois, au contraire, qu’il faut encourager tous les acteurs de la filière agricole qui partagent tous un point commun : l’amour du travail bien fait. C’est ce professionnalisme, cette passion pour le travail, qui caractérise le mieux l’activité agricole de notre territoire et qui permet de générer autant d’économie.

Avec ses 83 000 exploitations réparties sur près de 4 millions d’hectares, l’agriculture génère l’équivalent de 130 000 emplois à temps complet dans la nouvelle grande région Aquitaine qui est la première région agricole d’Europe.

Rendez-vous compte que Limoges est aujourd’hui la capitale agricole de cette nouvelle grande région. Nous avons su dépasser les clivages politiques pour conserver la DRAAF (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt) ainsi que le siège de la Chambre Régionale d’Agriculture dans notre ville. Il faut que vous soyez conscients de cette force économique et fiers de cet atout patrimonial

Nous sommes ici pour promouvoir ces produits du terroir, mais encore faut-il que leur consommation soit accessible à tous… De manière très modeste, la Ville de Limoges a mis en place dans ses cantines scolaires un programme de circuit court pour que nos élèves puissent manger de la bonne viande qui sert à l’économie locale ! D’ailleurs le plus dur n’est pas tant de leur faire finir leurs assiettes mais plutôt d’être régulièrement approvisionné, notamment en produits bio…

Enfin, pour valoriser de bons produits encore faut-il qu’ils soient cuisinés avec talent et je tiens à saluer les Toques Blanches ainsi que l’ensemble des restaurateurs locaux pour leur savoir-faire.

Anatole France a écrit « La cuisine française est la meilleure du monde et cette gloire éclatera au-dessus de toutes les autres le jour où l’Humanité plus sage placera la broche au-dessus de l’épée. »

Je ne veux pas faire preuve d’esprit cocardier, mais j’ai la faiblesse de croire que ce qu’il dit est vrai, tout comme j’ai la certitude que la cuisine Limousine est la meilleure cuisine de France…

Donc mangez de la viande Limousine, consommez nos produits locaux, allez dans nos restaurants et profitez de la vie !


À l'affiche
Posts récents
Posts récents
Catégories
Me suivre
Me suivre
  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow
Mes sites préférés
Par tags